Laurent Noël, exposition de peintures

LAURENT NOËL
SIGNES PARTICULIERS

Exposition du 12 septembre au 4 octobre 2015

Entrée libre tous les jours, de 14h30 à 19h sauf le lundi

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

L’exposition de Laurent Noël Signes particuliers (peintures 2005-2015) retrace les dix dernières années d’un parcours artistique à la continuité évidente.

Qu’il dialogue avec Francis Ponge ou s’attarde sur des éléments de la nature, le sujet n’est chez lui que motif, prétexte à peindre, et chaque toile est un lieu où se rassemblent images, écritures et textures. De sa gestation à son aboutissement, l’œuvre contient tous les temps forts de son élaboration, figure le moment de la peinture et lui donne corps, présence et durée.

L’écriture calligraphiée, toujours présente, reste toutefois illisible, pleine de son mystère. Tout en animant rythmiquement la surface du tableau, elle porte sans doute en elle, la pensée de l’artiste et le récit de l’histoire de l’œuvre.

Les titres aux sens multiples accompagnent la toile, leur ambiguïté ouvre l’imaginaire du spectateur. Dans ses dernières toiles Laurent Noël traduit par des sensations visuelles et mémorielles les flux d’une nature vivante, toujours changeante, aux humeurs imprévisibles. Pleins et vides, noirs et blancs ou surfaces colorées, irisées, masses sinueuses, escarpées ou déchiquetées s’imbriquent, se cognent ou s’épousent dans une unité qui confond les éléments. Cette articulation d’ondulations frémissantes et de formes vigoureuses mais mouvantes, déployées, s’apparente à une cosmogonie océanique dans laquelle le spectateur semble flotter au dessus des airs, sans repères, dans cet espace pictural à la palette audacieuse.

Cadrages, points de vue multiples, visions panoramiques, couleurs, lignes, surfaces donnent naissance à un rythme vibrant, agité ou paisible, traduisant l’impermanence du monde et le mystère de la beauté immatérielle.
Calligraphie, poésie, art sigillaire répondent à un paradigme esthétique nourri de peinture orientale ; tout comme l’absence de présence humaine entre en résonance avec la pensée asiatique dans laquelle l’Homme n’est pas au centre du monde mais seulement l’une de ses composantes. Dans cette peinture sérielle, la répétition intensive donne naissance à une dynamique de l’œuvre qui permet de saisir le sens du processus créatif de l’artiste telle une tentative d’épuisement des formes et la fixation de la beauté de l’instant.

Rose Lecompte, historienne d’art

PORTRAIT
par Odile Hervé Bazin*

Laurent Noël, un vrai créateur, qui doute mais qui ose, en toute exigence. Il prend des chemins à lui et avance, définitivement installé dans sa liberté. L’homme est sociable certes, mais incorrigiblement rebelle. Les mondanités, flatteries et roucoulements, arrivismes et crocs-en-jambe pour arriver le premier dans la course aux honneurs, à la célébrité… Non, pas pour lui. Il ne peut pas, cela ne l’intéresse pas. Lui, il cherche et il peint. Laurent Noël donne à voir et à ressentir — « le tableau doit avoir une résonance, un écho par l’intérieur » —, c’est cela qui importe.
« Le monde est bavard, bruyant, mais converse peu. Parler à plusieurs en écoutant chacun, apporter sa mise tout en tenant compte des autres, voilà une situation qui se rencontre de moins en moins », constate-t-il.
Laurent Noël a besoin de partager et de transmettre. L’enseignement dans son « atelier de la ville » prend une part importante de son temps : « j’ai besoin d’enseigner, ça me tient social.

J’ai besoin de travailler seul dans ma retraite, ça me tient marginal ». Un tableau pour Laurent Noël est à la fois « artisanal et artistique », « manuel et intellectuel ». « La peinture, affirme-t-il, est une philosophie manuelle et salissante ».
Créer la couleur, trouver l’ingrédient ou l’astuce qui appuiera la pensée et permettra à celle-ci d’être exprimée…
Chaque tableau de Laurent Noël, à force d’exigence, finit par devenir limpide et tellement évident. Mais attention, ce n’est pas si simple, dit le peintre, car pour lui : « une œuvre sans question est une œuvre stérile ». Seule compte celle qui « contient de l’insaisissable ».
Laurent Noël est totalement, absolument peintre au plus profond de lui-même. Il peint comme il respire, comme il existe. Peindre, en quête jusqu’à la folie lorsque la création vous échappe, joue à se dérober, et s’acharner au maximum de soi-même jusqu’à ce qu’enfin l’idée et le tableau soient en concordance.
Laurent Noël connaît cela.

Peintre mais aussi écrivain, et l’exigence de son écriture est à l’image de celle de sa peinture. Poète aussi : « le soir, c’est le brisant du jour. Alors on pleure. »
Et non dépourvu d’humour : « La toile est terminée, qu’elle aille se faire pendre ailleurs.» Mais la toile, une fois pendue ailleurs, le peintre, lui continue sa route.
Il cherche d’autres voies.
C’est ainsi.
Laurent Noël est homme et peintre. Indissociable.
Cet « homme-peintre » ne peindrait-il pas pour survivre ? « Je voudrais tant peindre des toiles qui durent, pour que je dure un peu plus. »
Beau cadeau que celui offert par le peintre : l’émotion indéfinissable, proche de la plénitude, comme la découverte de quelque chose enfoui loin au fond de soi, qui nous envahit devant ses toiles.
Une part d’éternité dans le provisoire de nos vies.

*Extraits de la préface du livre « les arrière-pensées », Editions les 2 encres, 2007

ON-DIT
(presse et commentaires)

« Œuvrant en transparence et par superpositions de différentes techniques, il produit des toiles
semblables à des palimpsestes ou s’entrelacent dessins, calligraphies et monotypes rehaussés de
glacis. »
– Pratique des Arts, 2005

« Assemblages de couleurs rares, des ocres, des bleus assourdis, des pourpres profonds, glacis et fausses
monochromies, compositions à sujets multiples, un goût pour les cadres qui apparaissent à l’intérieur
même du tableau.
Laurent Noël est un homme pour qui la peinture est à lire comme un ensemble de signes, sur lesquels
l’intelligence peut travailler autant que l’oeil et que la faculté d’émotion.»
NM juin 2006

« L’oeuvre peinte de Laurent Noël s’accompagne depuis toujours d’une réflexion approfondie sur la
démarche picturale, ses techniques, sa production de sens. Derrière ses écrits, apparaissent en filigrane
ses images, tandis que des manuscrits emplissent l’arrière-plan de ses toiles. Calligraphie, écriture,
couleurs expriment de façon sensible et sensitive une méditation continue sur l’art et le temps.
Les combinaisons de formes et d’écriture concrétisent sa manière de représenter le temps, à son sens le
seul vrai sujet de la peinture. »
YB juin 2006

« Laurent Noël donne à voir des peintures à mi-chemin entre abstraction et figuration, toutes de poésie.
Le papier de riz se prête à tous les jeux de transparence, sublimant les noirs et les gris vivifiés par le
mouvement souple et expressif du pinceau. »
7 jours /Rennes janvier 2006

« Un travail cohérent, à lire, à rêver, à éprouver » Le Scéno, septembre 2012
« Son travail méditatif et poétique est aux chaudes couleurs de sa terre »
Ouest-France, 2 octobre 2014

« La production de Laurent Noël n’est pas superficielle et encore moins anecdotique. Ses paysages
intimes nous renvoie à nos propres souvenirs, à tous ces lieux familiers qui nous construisent et nous
hantent aussi parfois. »
B. Guyomar, le Courrier de l’Ouest, septembre 2014

« La peinture de Laurent Noël aborde le temps dans sa relativité et sa subjectivité à travers les rapports
étroits et complexes entre vulnérabilité de l’Homme et immuabilité d’une nature démesurée, mais
propice à l’introspection ou la contemplation. Ni fortuite, ni décorative, cette peinture existentialiste
place l’Homme dans sa solitude face à ses questionnements, ses mutations, ses espoirs. »
Rose Lecompte, 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s